• Home   /  
  • Archive by category "1"

Yeux Pers Explication Essay

Martin Francoeur
12 novembre 2013 à 10h00

Les adjectifs qualificatifs sont d’indispensables partenaires lorsque vient le temps de fournir des descriptions. À plus forte raison lorsqu’il s’agit de spécifier une couleur, les adjectifs sont essentiels.

J’ai abordé à quelques reprises la question des adjectifs de couleur dans ces pages. On a notamment pu constater que dans plusieurs cas, des noms deviennent des adjectifs. Certains s’accordent et d’autres restent invariables. Rappelez-vous: fauve, mauve, pourpre, rose, incarnat, écarlate et vermeil…

La couleur des yeux

Lorsqu’on parle des yeux, les adjectifs de couleur ont une importance capitale. On distingue très bien les yeux bleus, les yeux bruns, les yeux marron, les yeux noisette, les yeux verts. Mais certaines personnes disent aussi qu’elles ont les yeux pers. Voilà un étrange adjectif qui ne semble associé qu’aux yeux.

On entend rarement une personne dire qu’elle redécorera sa chambre à coucher en peignant les murs pers. Ou que quelqu’un s’est acheté un chandail pers.

Quelle est donc cette couleur et d’où vient ce mot? Le Dictionnaire historique de la langue française, de Robert, nous indique que l’adjectif «pers», qui donne «perse» au féminin, signifie «d’un bleu foncé, tirant sur le violet».

Étymologiquement parlant, l’adjectif «pers» est issu du latin médiéval persus, qui signifie «de couleur jacinthe», c’est-à-dire d’un bleu foncé. Le Robert nous dit que persus est lui-même dérivé de Persia, la Perse, qui est aujourd’hui l’Iran. Et les linguistes partagent une anecdote intéressante…

Selon le témoignage de Pline, on utilisait des cocons importés d’Assyrie dans la fabrication des bombyx, un mot qui désigne à la fois les vers à soie et, par métonymie, les vêtements de soie. «On suppose que l’on a appelé persae vestes (vêtements de soie de Perse) ces vêtements de soie et, si certains étaient teints en bleu foncé, l’adjectif persa a très bien pu, par spécialisation, en venir à désigner cette couleur.»

Des nuances de bleu

L’ouvrage nous apprend que le mot est passé en français pour désigner un bleu tirant sur le violet, et en particulier un visage livide. On a aussi retrouvé cet adjectif pour désigner une nuance de sentiment.

Mais l’imprécision de la couleur, contrairement à certains autres adjectifs, a fait en sorte qu’on a pris cette couleur pour un bleu de différentes nuances.

Le mot s’est maintenu pour une couleur dominante bleue, surtout des yeux bleus nuancés, à reflets. Les dictionnaires nous confirment que cet adjectif «ne survit guère qu’en parlant des yeux».

Et les yeux vairons, eux?

D’abord, il faut tout de suite mentionner que l’adjectif «vairon» ou «vairons» au pluriel ne s’emploie qu’au masculin. Et il ne désigne pas une couleur.

Vairon est apparu vers la fin du douzième siècle, d’abord comme nom, puis comme adjectif, pour désigner un cheval vair, c’est-à-dire bigarré ou tacheté. Aujourd’hui, il désigne parfois un pelage de couleurs variées.

Mais quand on parle des yeux vairons, on fait référence à des yeux dont l’iris est cerclé de blanc ou à des yeux de couleurs différentes. On appelle cette particularité anatomique «hétérochromie».

Sur le plan étymologique, vairon vient de vair. À la fois adjectif et nom, vair nous vient du latin varius, qui signifie «moucheté, tacheté ou bigarré».

Fait intéressant, l’adjectif «vair» s’emploie, encore aujourd’hui, pour qualifier une couleur indécise des yeux, quelque part entre le bleu et le marron et correspondant à gris-vert ou à gris-bleu.

On peut donc ajouter «vairs» à notre liste d’adjectifs qualificatifs servant à désigner une couleur des yeux. Dans ce cas, il ne faut pas confondre les yeux «vairs» et les yeux «verts».

Deux sens

Étrangement, la parenté étymologique entre vair et vairon ne débouche pas sur des mots qui, de nos jours, ont des sens semblables.

Le premier désigne une couleur plus ou moins précise, alors que l’autre ne s’applique pas à une couleur mais à une caractéristique, plus exactement au fait que les deux yeux ne sont pas de la même couleur.

On peut donc dire sans se tromper que quelqu’un a les yeux vairons; l’un peut être vair, l’autre pers!

Martin Francoeur

Éditorialiste au quotidien «Le Nouvelliste» de Trois-Rivières, chroniqueur pour «L'Express», je suis aussi passionné de langue française et amateur de théâtre.

Cet article est indexé par les projets Médecine et Œil et vue.

Les projets ont pour but d’enrichir le contenu de Wikipédia en aidant à la coordination du travail des contributeurs. Vous pouvez modifier directement cet article ou visiter les pages de projets pour prendre conseil ou consulter la liste des tâches et des objectifs.

L'article dit : "L'iris est une membrane circulaire et contractile de la face antérieure du globe oculaire. Sa contraction et dilatation se fait avec l'aide de muscles sphincters. Cette membrane est percée en son centre d'un orifice, la pupille. C'est pourquoi, malgré l'expression médicale « pupille dilatée », il s'agit plutôt d'une dilatation de l'iris."

Mais si ce comprend bien l'article, une "dilatation" de la pupille correspond plutôt à une contraction de l'iris

Bonne remarque, seulement les muscles qui agissent sur le diamètre de l'iris sont des muscles sphincters, ainsi, lorsque qu'on dit que la pupille se dilate, il s'agit d'un relâchement du muscle sphincter et par conséquent de la dilatation de l'iris. Lorsque celui-ci se contracte l'iris se referme et le diamètre de la pupille diminue.
Il faut revoir votre conception des muscles de l'iris. Ce ne sont pas des muscles filiformes ou fibreux aux insertions bipolaires nimbant l'iris ; mais des muscles sphincters, au même titre que ceux de l'estomac (cardia et pylore) ou de l'anus. Cordialement, Raziel

proposition d'article[modifier le code]

Bonjour en lisant cette article interressant j'aurai aimé en savoir plus sur la polycoria, mais cet article n'existe pas. Je souhaiterai créer un lien vers cette page qui n'existe pas pour qu'un esprit éclairé le fasse . --Aurelh 3 novembre 2006 à 15:57 (CET)

Yeux pairs / yeux pers[modifier le code]

Je suis un peu déçu de ne pas avoir trouvé dans cet article une explication même sommaire de ce que veux dire avoir les yeux pairs. La plupart des gens disent que j'ai les yeux pairs ce qui choquait ma mère qui a la même couleur de yeux, bleus ou bleus-gris selon elle. Mais peut-être y a-t-il un autre article sur le sujet ? Une recherche sur Google avec ces termes ne me conduit qu'à des profils de rencontre un peu partout... TulipVorlax (d) 14 janvier 2008 à 05:09 (CET)

En attendant, je vais aller devant un mirroir avec une lampe de poche. Lol. TulipVorlax (d) 14 janvier 2008 à 05:11 (CET)

Avoir les yeux pairs signifie avoir deux yeux de couleur différent, exemple: un bleu et un vert. C'est une particularité trés rare et qui n'as pas toujours était accepté par la société, mais avec l'arrivé de la science, un explication rationnel a été trouvé.

Je regrette, mais les yeux pairs sont des yeux qui changent de couleur selon l'environnement. Ils peuvent donc sembler gris, vert ou bleu, selon ce que porte la personne ou son entourage. L'exemple donné ci-dessus pour un œil bleu et un vert est une confusion avec ce qu'on appelle des yeux vairons. - Le prince vespéral, Ier avril MMX

Les yeux pairs, ça n'existe pas (même si en général le nombre des yeux d'une personne est pair :-). Par contre "pers", qui se prononce pareil, est une couleur (féminin : perse). Le Wiktionnaire la définit comme : "qui est entre le bleu et le vert". Le Grand Robert est plus nuancé, tout en précisant que c'est un terme vieilli ou littéraire : "se dit de couleurs où le bleu domine (bleu-vert, glauque, bleu-violet, bleu-noir...), surtout en parlant des yeux". Capriol (d) 21 avril 2010 à 10:00 (CEST)

Yeux bleu sur pop africaine?[modifier le code]

C'est écrit "Ainsi, en Afrique centrale, certaines personnes ont les yeux bleus ou verts (cas extrêmement rares)" Etant donné que les photos retouchées et les lentilles pulullent sur le web, il serai super d'avoir une source fiable disant si c'est possible car je ne suis pas vraiment sûr qu'il ne s'agisse pas que d'une "légende urbaine" Merci!! GG14 --89.226.75.34 (d) 18 novembre 2010 à 18:41 (CET)

Bon à priori on ne saura jamais la réponse, passage à supprimer? L'article dans son ensemble manque cruellement de source d'ailleurs... --Sachaton (d) 10 juin 2012 à 18:58 (CEST)
Effectivement, deux ans sans source pour une information douteuse, ça me semble suffisant pour justifier une suppression du passage... je supprime donc ! Haltopub (d) 11 juin 2012 à 16:15 (CEST)

One thought on “Yeux Pers Explication Essay

Leave a comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *